Communiqué 25

Parti Communiste Révolutionnaire de Côte d’Ivoire

Siège social : Williams ville Sogefiha Bat C, Appt H 264

17 BP 1096 Abidjan 17; Tel: 23 01 22 99 / 20 37 10 51

Email: pcrci@yahoo.fr

Site: www.revolutionproletarienne.net

ADRESSE

DE MONSIEUR EKISSI ACHY, CANDIDAT DU PCRCI A LA CANDIDATURE A L’ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2015.

 

 

 

 

 

AUX TRAVAILLEURS ET PEUPLES

DE COTE D’IVOIRE,

 

Le conseil constitutionnel a statué

ce mercredi 9 septembre 2015 et a publié la liste

de candidats admis à participer à l’élection

présidentielle. Monsieur EKISSI Achy qui a présenté un dossier absolument complet avec le reçu de la caution de 20 millions de francs, ne figure pas sur cette liste. Les décisions du conseil constitutionnel n’étant pas susceptibles de recours, le chapitre judiciaire est ainsi clos.

Cela n’est qu’une parenthèse dans notre combat politique en cours, qui doit continuer de plus belle. Mon parti et moi sommes fiers de la sympathie que vous avez manifestée à notre égard lorsque vous avez appris que nous sommes candidat. La consistance de notre discours de précampagne axé sur le thème de l’émancipation de la Côte d’Ivoire a emporté votre adhésion, ce qui a probablement dû apeurer certaines forces qui ont des intérêts obscurs à préserver. Quant à vous travailleurs et peuples de notre pays, vous qui avez tout à gagner dans l’émancipation de ce pays, nous avons ressenti votre engouement à tous les niveaux : le nombre de missions bénévoles, en fait militantes, s’est multiplié dans diverses régions du pays pour l’extension de l’audience du Parti Communiste Révolutionnaire de Côte d’Ivoire. La caution de 20 millions que certains de nos ennemies pensaient insurmontable pour nous a été réunie sans grande difficulté. Nous nous sommes alors dit : les travailleurs et peuples de Côte d’Ivoire sont formidables. Nous vous en remercions chaleureusement.

Ce vigoureux élan pour l’émancipation de la Côte d’Ivoire, c’est-à-dire ce combat révolutionnaire pour la liberté et la démocratie doit être poursuivi. Le PCRCI continuera de tenir haut levé l’étendard de ce combat. Il ne saurait en être autrement.

Le seul programme alternatif, celui présenté par le PCRCI vient d’être écarté par voie judiciaire. La démocratie est essentiellement une question de possibilités de choix et de liberté de choix. Les travailleurs et peuples de Côte d’Ivoire sont maintenant placés face à une situation où ces possibilités et cette liberté ont disparu. C’est pour ces raisons fondamentales que mon parti et moi demandons à ceux des Ivoiriens qui nous font confiance et voulaient participer activement à cette élection présidentielle avec nous, qu’ils n’y ont plus d’intérêt et leur demandons de ne pas participer à cette élection. Nous les appelons plutôt à intensifier leurs combats qui ont fait du PCRCI cette force qui inspire la frayeur à tous ceux qui ont peur de la démocratie mais qui emporte l’admiration d’une partie de plus en plus large des Ivoiriens.

Fait à Abidjan, le 10 septembre 2015.

 

EKISSI Achy,

Secrétaire Général du PCRCI

Candidat à la candidature à l’élection présidentielle de 2015.

 

Parti Communiste Révolutionnaire de Côte D’Ivoire