Communiqué 47

Parti Communiste Révolutionnaire de Côte d’Ivoire

Siège social : Williams ville Sogefiha Bat C, Appt H 264

17 BP 1096 Abidjan 17; Tel: 23 01 22 99 / 20 37 10 51

Email: pcrci@yahoo.fr

Site: www.revolutionproletarienne.net

 

 

Déclaration de l’UEEC suite à l’agression des étudiants de l’UFHB

 

 

 

 

 

 

Le lundi 15 mai 2017, une centaine d’individus non identifiés, convoyés par des mini cars, munis d’armes blanches, ont attaqué les étudiants de l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody (UFHB). L’on enregistre plusieurs blessés parmi les étudiants, un mort parmi les assaillants. Deux suspects ont été appréhendés par les étudiants et conduits au Commissariat du 8ème Arrondissement.

Depuis une semaine la Fédération des Etudiants et Scolaires de Côte d’Ivoire (FESCI) a informé par voix de presse que des individus manipulés par des hommes politiques au sein du pouvoir Ouattara s’organisent pour perpétrer des actes criminels sur les étudiants pour ensuite les faire endosser par leur organisation.

L’on constate que ces actes ont été commis sans que les autorités en charge de la sécurité des citoyens, n’aient pris les précautions nécessaires pour éviter le pire et ou appréhender les agresseurs. Nous assistons depuis le début plusieurs mois, à la montée de la violence en milieu estudiantin à Abidjan particulièrement. Les organisations d’étudiants s’affrontent sur la question des chambres, du resto, des aides, au grand bonheur du Ministère de l’Enseignement supérieur et des autorités de l’université. Comme si les affrontements entre étudiants ne suffisaient pas, l’on assiste à l’usage des « gros bras » dans ces combats entre étudiants.

Nous nous acheminons comme dans les années 2 000 vers la manipulation des étudiants par des forces occultes pour des desseins obscurs. Dans ce milieu, nous avons encore en mémoire, les crimes restés impunis à ce jour de cette période, dont notre camarade Abib Dodo 1er secrétaire général de la jeunesse du PCRCI, assassinés le 23 juin 2004.

C’est pourquoi, l’Union des Elèves et Etudiants Communistes (UEEC)

-Condamne énergiquement cette agression

-Exige du pouvoir la sécurité des étudiants

-Exige du pouvoir de faire la lumière sur cette attaque

-Soutient les étudiants dans leurs combats pour de meilleures conditions de vie et d’étude

-Met en garde les étudiants contre les manipulateurs

-Exhortent les organisations d’étudiants à taire leurs querelles internes de positionnement, afin de former un front uni pour les combats pour les libertés, les revendications académiques et sociales, les seules luttes qui vaillent la peine d’être menées

 

Abidjan le 16 mai 2017

 

 

Signature ?

 

 

Parti Communiste Révolutionnaire de Côte D’Ivoire