Communiqué 63

 

Adresse du Parti Communiste Révolutionnaire de Côte d’Ivoire

Aux peuples de Côte d’Ivoire

 

La Côte d’Ivoire, notre pays, vient de vivre une période d’élections troubles et violentes. Des résultats inversés, des bourrages d’urnes, des achats de conscience, des intimidations, l’usage à ciel ouvert des biens de l’Etat pour les campagnes électorales, la corruption généralisée, la distribution de sommes faramineuses d’argent pour des circonscriptions électorales où les routes sont impraticables et où l’eau, l’électricité, les écoles, les centres de santé manquent cruellement depuis belle lurette; des morts, des biens publics et privés saccagés, une accentuation des clivages ethniques…etc. ont émaillé ces joutes électorales communales et régionales. Fallait-il s’attendre à autre chose quand on sait que le pouvoir Ouattara est prêt à écraser tout ce qui lui est opposé par tout moyen et que la dégradation des conditions socio politiques est un motif supplémentaire pour perpétuer et justifier le maintien de son pouvoir.

La violence réactionnaire s’est imposée parce que les peuples n’ont pas encore pris la pleine mesure de la gravité du danger qui les guette et ne se sont pas encore engagés fermement à le dégager. Oui une menace plane sur la Côte d’Ivoire. Elle s’appelle l’instauration d’une dynastie, le retour au parti unique, sous une nouvelle forme, caractérisée par la réduction de l’opposition par la répression à sa plus simple expression. Ce pouvoir agit ainsi aussi parce qu’il a l’appui de l’impérialisme français qui renforce son arsenal militaire sur le sol national par l’installation d’une école dite anti-terroriste.

Face à un tel danger, il n’y a pas mille attitudes, mille remèdes. La lutte, la lutte, rien que la lutte, en rang serré des classes populaires (ouvriers, paysans autres travailleurs, jeunesse abandonnée à son sort), des démocrates, des patriotes, des anti-impérialistes et des révolutionnaires, contre le pouvoir autocratique de Ouattara, afin de conquérir les libertés, la démocratie, la souveraineté, l’Etat de droit, des valeurs inaliénables d’une république. Tel doit être notre crédo aujourd’hui. La bataille sera rude et sans pitié ; l’avant goût de cette bataille est donné par ce qui se passe sous nos yeux : mise au chômage, poursuites judiciaires, menaces de mort contre des opposants et d’autres attaques encore plus virulentes contre toute velléités d’opposition.

Mais il faut s’engager dans cette bataille pour espérer survivre ou vaincre ; dans le cas contraire, c’est la défaite assurée sur tous les plans, la mort des valeurs républicaines et de ceux qui en sont les défenseurs.

Le Parti Communiste de Côte d’Ivoire appelle au rassemblement pour cette lutte jusqu’à la victoire finale.

 

Achy Ekissi

Secrétaire Général

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PCRCI

EN MARCHE

 

PARTI COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE DE CÔTE D’IVOIRE

Siège: Williams ville Sogefiha Duplex Bat C, Appt. H 264 Route Macaci, face cite CRS

17 BP 1096 Abidjan 17- Tel: 23 01 22 99 / 20 37 10 51

E-mail: pcrci@yahoo.fr / Site Web: www.revolutionproletarienne. net

 

Parti Communiste Révolutionnaire de Côte d’Ivoire