Discours Nanan N Depo

Congrès Constitutif de l'INIREF-CI

 

 

 

 

 

 

 

 

Discours d'ouverture de sa majesté AMON TANOE, Roi du N'Zima , Parrain de la cérémonie Lire le message

 

 

 

 

Message de soutien de l'association des Rois et Chefs traditionnels de CI

 

 

Honorables organisateurs,

 

Je voudrais au nom de sa Majesté AGNI BILE II, ROI du Djuablin, Président du Conseil Supérieur des Rois et Chefs Traditionnels de Côte d’Ivoire, vous remercier. Car en acceptant de nous associer à cette cérémonie et en choisissant le Roi des N’Zima comme Parrain, ous démontrez de la façon la plus significative l’intérêt que vous accordez à la chefferie traditionnelle de Côte d’Ivoire.

 

C’est un honneur de nous associer à cette cérémonie.

Sachez que ce qu’on fait avec le cœur est récompensé et que Dieu élève toujours tous ceux qui se souviennent de leur origine.

Hier on était à l’ouverture d’un Atelier de l’UNESCO –sur la culture- et nous avons dû poser la question aux éminents professeurs de savoir qu’est-ce que représentait le « symbole » ?

Quand nous étions à l’école –Ecole coloniale-, on nous avait imposé quelque chose qu’on appelait le « symbole » qui, devait empêcher à ce que nos langues soient parlées. Même quand nous étions en famille, quand nous parlions avec nos mamans et que nous parlions notre ethnie on nous donnait le « symbole ». Au point où, nous n’avons pas appris à parler nos patois, nous n’avons pas appris à parler ce qui nous unit.

Et on nous a répondu de c’était une manière de coloniser les Noirs, pour que les Noirs ne soient pas eux-mêmes.

Nous disons merci de penser à réveiller la chefferie traditionnelle, à réveiller nos langues.

Nous étions au Burkina la fois passée, et alors que nos collègues s’exprimaient en leurs langues –maternelles-, nous Ivoiriens on parlait français -…-.

Donc vous avez bien fait de chercher à réveiller nos langues. Nous tenons vraiment à vous dire qu’au nom des mânes de nos ancêtres, de faire en sorte que votre voix porte, porte loin pour le bonheur de la Côte d’Ivoire.

 

Ce matin, la délégation qui est avec sa Majesté est composée comme suit :

- Moi Nana DODO N’Dépo, qui suis le Secrétaire Général et porte-parole du Conseil Supérieur des Rois et Chefs Traditionnels de Côte d’Ivoire ;

- De l’honorable El Hadj B. OUATTARA, qui est le représentant du Roi de Bouna, le « Bouna Mansa » ;

- De ADINGRA Abédé, qui représente le Roi des Bron de Bondoukou ;

- Du Roi d’Azuretti, qui est le « bras droit » de la royauté N’Zima ;

- Du chef de l’Impérial de Grand-Bassam.

Nous tenons vraiment avant que le Roi ne prenne la parole vous dire que vous avez fait un bon choix. Un bon choix, parce que le Roi des N’Zima, il est non seulement le Roi des N’Zima, mais il est le conseiller spécial du Roi du Conseil Supérieur des Rois AGNI Bilé II. Donc vous n’avez pas fait un mauvais choix, vous avez fit un bon choix. Et nous prions le seigneur et les mânes de nos ancêtres de faire en sorte que la Côte d’Ivoire puisse parler le langage de la fraternité, le langage de l’union dans le réveil de la Côte d’Ivoire profonde.

 

Je vous remercie.

 

 

Parti Communiste Révolutionnaire de Côte D’Ivoire