Presse 1

PCRCI

EN MARCHE

 

PARTI COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE DE CÔTE D’IVOIRE

Siège: Williams ville Sogefiha Duplex Bat C, Appt. H 264 Route Macaci, face cite CRS

17 BP 1096 Abidjan 17- Tel: 23 01 22 99 / 20 37 10 51

E-mail: pcrci@yahoo.fr / Site Web: www.revolutionproletarienne. net

 

 

DECLARATION SUR LE RETRAIT DE LA GARDE RAPPROCHEE PRESIDENTIELLE DE HAMMA HAMMAMI PRESIDENT DU FRONT POPULAIRE EN TUNISIE

 

 

Le Front Populaire en Tunisie, dirigé par le camarade Hamma Hamami, a été l’objet ces derniers temps d’attaques terroristes, commanditées par les islamistes. Ces attaques ont causé la mort de deux illustres dirigeants du Front, CHOKRI BELAID et MOHAMED BSAHMI. Par mesures conservatoires, la Présidence de la République tunisienne a décidé d’affecter des gardes rapprochées à Hamma Hammami, porte-parole du Front.

 

Contre toute attente, le gouvernement vient, sans explications, ni motifs, de retirer ces gardes rapprochées, dans une période de luttes politiques intenses où le Front Populaire a appelé à la constitution d’une large coalition allant des marxistes aux destouriens pour battre les islamistes aux prochaines élections. La menace apparait évidente quand on se souvient des lâches assassinats des leaders politiques de ce Front par les islamistes.

 

Devant la menace de mort de son mari, RADHIA NASRAOUI, célèbre militante des droits de l’homme a entamé une grève de la faim pour exiger que soit rétablie la garde présidentielle rapprochée affectée à HAMMA HAMMAMI.

 

RADHIA NASRAOUI qui a entamé cette grève de la faim, a déjà fait de longues grèves sous le dictateur Ben Ali, dont elle porte encore des traces. Sa vie est donc en danger ainsi que celle du camarade HAMMA HAMMAMI.

 

Le Parti Communiste Révolutionnaire de Côte d’Ivoire (PCRCI) qui suit avec attention la situation en TUNISIE,

 

-Salue le courage de la Camarade RADHIA NASRAOUI, soutient le Front Populaire de Tunisie et son Leader HAMMA HAMAMI dans leur combat pour les libertés et la démocratie en Tunisie

 

-Demande le rétablissement de la garde présidentielle affectée au Camarade HAMMA HAMMAMI

 

-Demande au Président de TUNISIE que la protection de tous les dirigeants du Front soit effectivement assurée.

 

-Tient pour responsable le gouvernement Tunisien de l’Etat de santé de la camarade RADHIA NASRAOUI.

 

Abidjan le 21 aout 2017

Pour le PCRCI

Ekissi Achy Secrétaire Général

 

Parti Communiste Révolutionnaire de Côte d’Ivoire